femme avec une personne agee

Les repas mixés pour les personnes âgées en EHPAD sont-ils indispensables ?

Publié le : 13/04/21
  • Les repas mixés sont très souvent prescrits aux seniors en EHPAD qui souffrent de difficultés de déglutition. Pourtant on le sait depuis longtemps la texture mixée ne protège que très imparfaitement de la fausse route et de ses conséquences... Yann Tannou, Orthophoniste libéral indépendant et formateur en prévention des troubles de la déglutition, nous explique.

    Directeur d'EHPAD : Sur quels critères choisir son prestataire de restauration ? Whitepaper

    Il n'est pas toujours facile de choisir le prestataire de restauration le plus adapté à vos besoins. Comment comparer les offres ? Fait "comme à la maison" et assemblage : quelles sont les différences pour votre établissement ? Une restauration 100% locale, c'est possible ?

    Oubliez les idées reçues et découvrez-en plus avec notre livre blanc.

    Téléchargez votre exemplaire

     

    Les repas mixés sont-ils si fréquents en EHPAD ?

    Yann Tannou, Orthophoniste libéral indépendant

    Yann Tannou : Oui, les repas mixés sont très fréquents. 91% des seniors qui vivent en maison de retraite ont une alimentation trop simplifiée par rapport à leurs capacités réelles de déglutition selon une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society (JAGS). Pourtant, le mixé devrait être réservé aux personnes qui ne peuvent pas manger une alimentation en morceaux à cause d'une situation de fatigue extrême, un résident ayant fait un AVC par exemple. En dehors ces situations, il est quasiment toujours possible de proposer du non mixé ou une texture moins simplifiée.

     

    Pourquoi les repas mixés protègent mal de la fausse route ?

    Yann Tannou : Les repas mixés n'ont jamais empêché personne de faire des fausses routes. Une texture semi-solide, mixée ou hachée, est d'ailleurs présente dans 61 % des cas de mort par asphyxie par obstruction chez les sujets de plus de 60 ans selon une étude publiée dans The American College of Preventive Medicine (ACPM). L’objectif du mixé n’est pas de protéger de la fausse route mais de fluidifier l'alimentation des personnes ne pouvant ni mastiquer ni déglutir correctement.

    Quels sont les risques liés à une utilisation abusive du mixé ? 

    Yann Tannou : Si des repas mixés sont proposés systématiquement à un résident pouvant manger des morceaux, il va perdre progressivement sa capacité de mastication. Son plaisir de manger va s'étioler aussi. La mastication, c'est un peu comme la marche. Si une personne reste dans un fauteuil roulant et qu'elle n'est jamais sollicitée, sa faculté de marcher va disparaitre au fil du temps.

    Alors pourquoi ce frein au changement de texture ?

    Yann Tannou : Il y a plusieurs raisons. Tout d’abord la peur de l'étouffement par obstruction, qui pourtant n'est absolument pas solutionnée par le mixé, et aussi l'idée préconçue et erronée que cette texture protège de la fausse route comme un médicament. Mais progressivement les choses changent…

    Comment se déroule le passage du mixé aux morceaux?

    L'accompagnement est indispensable part de gâteau

    Yann Tannou :Quand un établissement choisit de mettre en place Harmonie Textures pour ses résidents les plus fragiles, j'accompagne et forme l'équipe soignante. Je leur fais prendre conscience que le mixé n'est pas utile pour tous les résidents. Je déconstruis les idées reçues concernant cette texture et la fausse route qui est un accident de la déglutition et qui concerne TOUS les résidents. J'aide ensuite l'équipe soignante à repérer les résidents qui risquent une complication et à prévenir la dénutrition, la pneumopathie, l'obstruction et la déshydratation.

    Le seul changement de texture ne suffit pas

    Yann Tannou : On ne passe pas du mixé à une texture en petits morceaux sans un accompagnement. Le seul changement de texture ne résout pas tous les problèmes. J’accompagne donc le changement des pratiques en expliquant pourquoi et comment. Je partage avec les équipes des outils et je les aide à mettre en place des bonnes actions soignantes :

    • l'hygiène bucco-dentaire,
    • la bonne posture pour l'alimentation,
    • l'état de vigilance de la personne pendant le repas
    • l'autonomie pour manger...

     

    Accompagner les personnes âgées les plus fragiles et leur redonner envie de manger : c'est toute l'expertise de Sodexo mise au service des EHPAD grâce à l'offre Harmonie
    Vous souhaitez en savoir plus sur notre offre de restauration ?

    Contactez-nous