Nos astuces pour réduire ses déchets pendant les pauses déjeuner

Publié le : 26/07/22
  • En 2018, 342 millions de tonnes de déchets ont été produits en France, soit une moyenne de 4,9 tonnes par habitant*.

    Si le recyclage, en croissance constante, peut assurer en partie la transformation de ces déchets, il devient essentiel de trouver des alternatives pour faire face aux nouveaux enjeux environnementaux.
    Découvrez quelques astuces faciles à mettre en place, pour une pause déjeuner plus éco-responsable.

    Apporter vos couverts et récipients réutilisables

    Si votre entreprise ne dispose pas d’un restaurant et si vous achetez souvent « à emporter » pendant vos pauses déjeuner, vous avez peut-être déjà constaté le nombre de déchets produits dans votre bureau en l’espace d’un seul repas. Sacs, couverts, boîtes en carton… les poubelles se remplissent vite et le tri n’est pas toujours fait.
    Si la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) adoptée en 2020 interdit désormais la vente de couverts plastiques à usage unique, ceux-ci ont souvent été remplacés par des équivalents en bois. Un pas en plus vers la réduction du plastique grâce à cette alternative plus écologique, mais cela reste un déchet facilement évitable.
    De nombreuses entreprises s’engagent pour aider leurs employés à réduire leur impact environnemental. Ainsi Sodexo a mis en place un partenariat avec Bini – une marque de couverts réutilisables, faits à partir de matières biosourcées et sans BPA – pour aider ses salariés à franchir le cap.
    Pour les récipients, si vous prenez « à emporter », n’hésitez pas apporter vos propres contenants en verre, par exemple, certains restaurants vous proposeront même une réduction pour cet éco-geste facile à mettre en place ! 

    Préférez les gourdes aux bouteilles d’eau

    Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à fournir des gourdes et/ou tasses à leurs salariés, notamment lors de leur onboarding. Plus qu’un simple outil de branding, c’est également une façon d’aider à l’adoption de nouveaux comportements plus eco-friendly.
    Par ailleurs, pour faciliter l’usage des gourdes en remplacement des bouteilles d’eau, et réduire les freins à leur adoption, la loi AGEC impose, depuis le 1er janvier 2022, aux lieux accueillant du public de mettre à disposition des fontaines à eau.
    Le saviez-vous ? Si le goût de l’eau du robinet vous rebute, il existe plusieurs alternatives pour la filtrer naturellement. Vous pouvez, par exemple, ajouter un bâton de charbon ou des perles en céramique et les laisser agir pour avoir une eau avec un goût moins marquée, mais aussi avec une teneur en calcaire plus faible !

    Et pour les déchets restants ? Tri et réemploi !

    Qu’ils soient alimentaires ou non, pensez à trier vos déchets autant que possible, voire à les réutilisez autrement. Par exemple, vous pouvez garder le marc de café de la cafetière de votre bureau pour arroser les plantes de votre open-space ou désodoriser votre frigo partagé.
    Si vous avez des restes de votre déjeuner, ramenez-les chez vous le soir, pour éviter le gâchis !

    La loi AGEC, qu’est-ce que c’est ?
    La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire vise à réduire les déchets en France et s’articule autour de 3 axes principaux :
    - Sortir du plastique, en mettant notamment fin aux plastiques à usage unique d’ici 2040 (emballages, vaisselle jetable, etc.)
    - Mieux informer les consommateurs, pour qu’ils puissent adopter les bons gestes
    - Lutter contre le gaspillage et favoriser le réemploi

    Plus d’informations la loi AGEC sur www.ecologie.gouv.fr

    Pour en savoir plus sur nos engagements pour des repas plus durables, rendez-vous sur nos pages responsabilité.


    Sources :
    *Ministère de la Transition écologique, Bilan environnemental de la France, Edition 2020
     

    Contactez-nous Partage ouvert et autres actions