Partager un repas : des liens retrouvés ?

Publié le : 16/01/23
  • Evolution des goûts et pandémie ont transformé les repas des Français qui, rappelons-le, sont les champions du temps passé à table avec deux heures et onze minutes en moyenne par jour soit plus que la moyenne des pays de l’OCDE et deux fois plus que les Américains*. Si le télétravail a éloigné les salariés de leurs collègues et de leur bureau, c’est peut-être la pause-déjeuner qui pourrait les inciter à revenir…

    Si pour Claude Fischler, sociologue de l’alimentation, l’organisation du repas relève du « fait social », la fonction reconnue à l’alimentation est de créer et maintenir des liens sociaux. La commensalité, le fait de partager un repas, peut permettre d’échanger sans distinction de classe sociale, d’âge, de religion ou de nationalité. Pourtant, en 2019, un sondage réalisé par Le Parisien s’inquiétait : le repas peut-il encore créer du lien ? Principal mis en cause, le téléphone portable, utilisé à table par 49 % des 18-34 ans, mais aussi la multiplication des particularismes alimentaires dus à des allergies ou des intolérances, des choix éthiques ou politiques comme le végétarisme. Et la pandémie est venue rebattre les cartes !

    Un attachement fort aux évènements partagés

    Mais que l’on se rassure ! Quatre ans plus tard, non seulement les Français semblent avoir redécouvert le plaisir de manger bon et bien, le contenu des assiettes faisant l’objet d’une nouvelle exigence mais, selon la dernière étude OpinionWay pour Microsoft France (2022), pour 83 % des salariés l’ambiance, les habitudes et les évènements au sein de l’entreprise (repas, pots, etc. entre collègues) jouent un rôle important dans leur attachement à celle-ci. Particulièrement ceux qui travaillent en mode hybride puisque 90 % d’entre eux déclarent que ces moments conviviaux contribuent à leur fidélité à l’entreprise dont 43 % de manière très importante.

    L’alimentation mais aussi les modes de consommation et le cadre sont indispensables pour donner envie aux collaborateurs de passer davantage de temps avec leurs collègues.

    Le rôle-clé de la restauration

    Ces instants de partage, essentiels, ne doivent donc pas être négligés. L’alimentation mais aussi les modes de consommation et le cadre sont indispensables pour donner envie aux collaborateurs de passer davantage de temps avec leurs collègues. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’offre Modern Recipe de Sodexo à travers ses menus comportant 36 % de recettes végétariennes en plus, davantage de produits d’origine France (et Label Rouge, AOC, bio…) mais aussi en s’adaptant aux nouvelles envies de consommation. Accompagnés par une application digitale facilitatrice, les salariés peuvent se retrouver à table entre collègues, emporter leur repas pour travailler en solo, etc. Autre offre complémentaire, Chapter & Verse, véritable coffee-shop, qui permet de faire une pause saine ou gourmande au cours de la journée. Le tout dans un environnement spécialement adapté à chaque besoin : grande table conviviale, coin cosy… De quoi donner envie de s’attabler !

    *Rapport OCDE 2018

    Contactez-nous Partage ouvert et autres actions