Accéder au contenu Accéder au menu Accéder à la recherche
Tablette

Actualités

La mission sociale de la restauration collective : Donner la priorité aux produits locaux de saison et favoriser l’apprentissage

22 juin 2020

Depuis trois mois, nous sommes engagés, plus que jamais. Nous, les entreprises de restauration collective et de services. Nous les cent dix mille femmes et hommes en France, qui pour beaucoup ont été en « seconde ligne » dans les hôpitaux, les cliniques et les EPHAD, jamais loin des malades et des soignants. Nous, qui avons assuré notre mission de service public dans la crise sanitaire sans précédent que nous venons de traverser.

légumes

Demain, près de 8 millions d’élèves retrouvent leur école, leur collège et leur cantine, au moment où leurs parents reviennent progressivement dans leurs entreprises, leurs usines, leurs administrations. 
Dans cette nouvelle étape, nous sommes à nouveau pleinement mobilisés aux côtés des Français, aussi heureux d’accompagner le redémarrage économique de notre pays que de retrouver ce lien social si important pour l’équilibre de notre société. Nous y sommes prêts !

Les équipes, qui nous ont permis de surmonter la crise, seront demain rejointes par des visages familiers à nos enfants : ceux des personnels de cantines dans l’enseignement. Ils assurent quotidiennement une mission sociale essentielle, notamment dans les quartiers les moins favorisés de notre pays. Trop souvent, c’est à l’école ou au collège que certains élèves reçoivent leur seul repas complet, sain, et équilibré de la journée. 

Dans les entreprises aussi, nous allons accueillir sereinement plus de convives pour servir des repas à des prix abordables, cuisinés avec des produits responsables et respectueux de l’environnement. Retrouver la convivialité d’un repas partagé entre collègues.

La crise actuelle nous montre que notre engagement nous a permis d’être à la hauteur de notre mission sociale et nous donne forces pour aller plus loin. Il s’agit notamment de poursuivre et accélérer un mouvement de fond que nous avons engagé depuis plusieurs années : offrir à nos agriculteurs et nos fournisseurs français des débouchés dans nos cuisines et sur nos tables en privilégiant les produits de saison et les circuits courts. Nous en prenons l’engagement ! Car, c’est en travaillant toujours plus étroitement avec nos partenaires, en accompagnant la pérennité de leurs activités et en repensant nos modèles que nous contribuerons à relever les défis économiques, environnementaux et sociaux qui s’imposent à nous. 

Au fond, si nous devions tirer un enseignement de cette crise sans précédent, ce serait celui-ci : nos métiers, encore mal connus, sont au cœur de la vie des Français et constituent un rouage essentiel au bon fonctionnement du vivre, apprendre et travailler ensemble. Mais il faut aujourd’hui aller plus loin et encore mieux les valoriser. Ce sera difficile. La crise ne nous a pas épargnés en nous mettant, nous aussi, brutalement à l’arrêt sur une grande partie de nos activités. Nous avons pu en partie encaisser le choc grâce à l’accompagnement des pouvoirs publics qui ont très vite réagi avec l’activité partielle ; face à de nombreuses incertitudes, il faudra la prolonger encore dans les mois difficiles qui viennent. C’est la raison pour laquelle nous nous engageons collectivement à maintenir notre action en faveur de l’apprentissage et de la formation des plus jeunes. 
C’est la meilleure manière de toujours mieux transmettre nos savoir-faire et nos valeurs, d’être utiles à la société et de repenser nos modèles pour inventer ensemble la restauration collective de demain. 

Télécharger le PDF

Retour à la liste

Une question ?

Service Presse de Sodexo France