Interview croisée avec Cathy Desquesses et Rohini Anand

SheWorks est un Programme d’observation au travail lancé le 8 mars 2019 à l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes.

idw

 

Rohini Anand, Directrice Responsabilité d’Entreprise, Amérique du Nord et Directrice Diversité et Inclusion

 

Cathy Desquesses, Directrice des Ressources Humaines

 

 

En tant que Directrice des ressources humaines de Sodexo, vous êtes championne de la diversité et de l’engagement des collaborateurs. Pourriez-vous nous en dire plus sur votre engagement personnel à l’égard de ces sujets ?

CD - Nous passons probablement plus de temps avec nos collègues qu’avec nos amis et notre famille. Être heureux au travail, entretenir de bonnes relations avec ses collègues et se sentir soi-même nous permet de donner le meilleur de nous-mêmes. C’est une évidence : les entreprises avec un taux d’engagement des collaborateurs élevé sont plus performantes que celles avec un taux faible. Oser être soi-même au travail - indépendamment de nos différences - est un élément essentiel de l'engagement des collaborateurs. Bien sûr, la mixité femmes-hommes est importante et prioritaire pour Sodexo, mais la diversité culturelle, le travail intergénérationnel, le respect de l’identité de genre et la prise en compte des différences enrichissent également notre intelligence collective et améliorent la qualité des services que nous offrons à nos clients et consommateurs. C’est tout à fait logique sur le plan économique et je m’engage à apporter des améliorations chez Sodexo pour renforcer encore plus notre performance.

Pour la Journée Internationale des Droits des Femmes, quels conseils donneriez-vous à un collaborateur pour l’encourager à être ambassadeur et à soutenir le programme SheWorks ? Vous engagerez-vous personnellement ?

CD - Nous profitons de cette occasion pour promouvoir l’observation au travail chez Sodexo, ce qui nous permettra de connecter des bénévoles Sodexo avec des femmes de nos communautés locales, leur donnant l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences et d’envisager une carrière dans notre entreprise. C’est une bonne opportunité pour Sodexo, l’un des plus grands employeurs dans le monde, de démontrer notre engagement en faveur du développement social des communautés dans lesquelles nous opérons ; mais c’est aussi une excellente occasion pour vous. Pouvoir offrir soutien, conseils, orientation, espoir et formation aux femmes de nos communautés, en particulier à celles en situation de vulnérabilité, n’est pas seulement une leçon d’humilité, c’est une action qui touche au cœur même de la mission et des valeurs de Sodexo. J’y participerai personnellement et je vous invite à vous porter volontaire et à profiter de l’occasion pour soutenir les femmes de votre communauté locale.

RA - Je les encouragerais à devenir ambassadeurs car SheWorks profite aux femmes de la communauté, à Sodexo et à l’ambassadeur lui-même. Chez Sodexo, nous avons vu les avantages de la mixité femmes-hommes et le lien avec notre performance économique. C’est pour nous l’occasion de nous positionner  en tant qu’employeur des services de qualité de vie offrant une culture inclusive dans laquelle les femmes ont leur place. Compte tenu de la compétition des talents, c’est un excellent moyen de faire connaître à la communauté les carrières au sein de Sodexo.

Ce sera aussi une opportunité d’offrir en retour à nos communautés plus larges - dans lesquelles nous vivons et travaillons - des possibilités aux femmes qui veulent se bâtir une vie meilleure ou accéder à de nouvelles perspectives professionnelles. De plus, j’ai remarqué que j’en apprends toujours beaucoup sur moi-même et sur le monde qui m’entoure lorsque je fais du mentoring. Je suis persuadée que les collaborateurs qui participeront en tant qu’ambassadeurs-hôtes repartiront avec de nouvelles idées sur leur carrière et leur communauté. Je compte moi-même être ambassadrice SheWorks et j’ai hâte de vivre l’expérience !

Dans quelle mesure ce programme et plus largement Sodexo contribuent-ils à une croissance inclusive en faveur des  femmes dans les communautés ?

CD - Nous avons pour priorité stratégique d’améliorer la parité femmes-hommes chez Sodexo. Ce programme témoigne de cet engagement et constitue un grand pas en avant pour donner aux femmes de nos communautés locales un aperçu de ce à quoi cela pourrait ressembler de travailler pour une entreprise telle que Sodexo. Un meilleur équilibre hommes-femmes dans tous les secteurs de notre entreprise nous aidera à améliorer nos performances ; il n’y a aucun doute à ce sujet. Bien sûr, ce programme à lui seul ne suffira pas à opérer le changement nécessaire, mais il conforte l’importance que nous accordons à l’inclusion sur le lieu de travail et au soutien du progrès social et économique des communautés dans lesquelles nous sommes présents. Notre engagement envers l’inclusion ne fait aucun doute : les nombreuses récompenses saluent notre position de leader dans ce domaine, et des programmes comme SheWorks ne peuvent que renforcer notre objectif.

Quel exemple pourrait illustrer votre engagement en tant que qu’entreprise citoyenne ?

RA - SheWorks aidera les femmes de nos communautés à découvrir de nouvelles possibilités pour elles. Les équipes de Sodexo dans les pays travailleront avec des populations différentes. Il peut s’agir de femmes qui veulent se lancer dans des domaines où elles sont traditionnellement sous-représentées, comme le facilities management, de femmes réfugiées ou ayant survécu à des violences recherchant l’indépendance économique, de femmes en situation de handicap qui veulent en savoir plus sur les différentes options, etc. Ensemble, nous aurons un impact sur la qualité de vie dans nos communautés. Permettez-moi de vous raconter ce que nous avons fait au Pérou : nous avons élaboré un programme de formation communautaire pour renforcer les collectivités minières éloignées et élargir les possibilités offertes aux femmes. Nous avons des initiatives dans six régions, avec plus de 10 centres de formation où les équipes de Sodexo dispensent des formations à l’accueil et à la maintenance à la population locale. Nous embauchons nous-mêmes certains diplômés, d’autres rejoignent notre chaîne d’approvisionnement et d’autres encore créent leur propre entreprise, puis reviennent embaucher des diplômés de notre centre de formation. Au moins 1 500 membres de la communauté ont bénéficié de ce programme et 400 femmes ont été embauchées par Sodexo.

Comment le programme de l’observation au travail SheWorks peut-il faire partie de l’avenir du travail comme une nouvelle façon de reconsidérer le travail et de donner à chacun la chance d’être intégré dans une croissance inclusive ?

CD - L’avenir du travail nous tient fort à cœur ; comprendre comment nous pouvons doter l’entreprise de ressources capables de répondre aux besoins futurs des clients et des consommateurs. Chez Sodexo, nous avons beaucoup de chance d’avoir de nombreux collaborateurs fidèles avec une ancienneté importante. Cependant, à mesure que les besoins des clients et des consommateurs changent, que nos services évoluent grâce aux innovations continues et que nos méthodes de travail s’adaptent aux développements de la technologie numérique, le profil de nos collaborateurs devra s’adapter lui aussi. SheWorks est une excellente façon de soutenir les femmes dans nos communautés locales, mais c’est également l’occasion pour nous de recueillir les idées de nouveaux talents et d’identifier des candidats potentiels pour de futurs postes chez Sodexo.

RA — L’avenir du travail est un sujet vaste et passionnant pour nous. Les communautés qui nous entourent se diversifient de plus en plus chaque jour. C’est un fait. C’est donc à nous d’apprendre à tirer parti d’une économie plus inclusive. SheWorks nous aidera à nouer des liens plus étroits avec nos communautés et de recruter de nouveaux talents pour devenir un employeur plus inclusif. De plus, le programme apportera de nouvelles perspectives qui nous permettront de répondre encore mieux aux besoins de nos consommateurs.