Imaginons la Qualité de Vie

Les 50 ans de Sodexo nous offrent une occasion unique de réfléchir à l’avenir de la Qualité de Vie en accueillant des experts venant de tous horizons :

  • Prof. Sugata Mitra, professeur en technologie éducative à l’Université de Newcastle
  • Isaac Getz, professeur de Leadership et de l’Innovation à l’ESCP Europe Business School
  • Dr. Laurent Alexandre, entrepreneur et auteur de La mort de la mort
  • Malene Rydahl, auteur, conférencière et coach

Les meilleurs moments de la conférence en différé

Speakers

Découvrez les intervenants de notre conférence et ainsi que leur point de vue sur le futur de la qualité de vie.

Malene Rydahl

Malene Rydahl

Auteur, conférencière et « goodwill ambassador »

Malene Rydahl est Danoise mais son amour pour Paris l’a conduite à s’y installer depuis déjà 20 ans. Si elle rêvait enfant d’être ambassadrice, elle a finalement connu de riches et exigeantes expériences en entreprise pendant 18 ans dont six ans pour Bang & Olufsen et deux ans dans l’agence Les Ouvriers du paradis (groupe WPP) pour le grand magasin parisien Le Bon Marché (LVMH).Son dernier poste, exercé depuis neuf ans, en tant que Directrice de la communication corporate des Hôtels Hyatt (Europe- Moyen Orient- Afrique) lui a permis d’intégrer la liste des « 24 femmes de 2012 » établie par l’Express.

A présent, Malene Rydahl se consacre à plein temps à sa nouvelle carrière en tant qu’écrivain et conférencière à travers le monde. Son premier livre Heureux comme un Danois publié chez Grasset en avril 2014 s’est vu décerner le prix du Livre Optimiste de l’année. Grand succès en France, il a depuis été traduit et publié en Corée, au Japon, à Taiwan et en Russie. De nouvelles parutions sont prévues en 2016 en Turquie, en Allemagne et aux Etats-Unis.
Sa vocation est née du désir de comprendre ce qui fait du Danemark le « pays le plus heureux du monde » selon de nombreuses études scientifiques. Elle souhaite transmettre cet apprentissage pour revaloriser le bonheur dans ses composantes personnelles et dans le monde du travail où son impact économique est vérifié. En conférence, Malene Rydahl délivre les clefs du management danois qui a fait ses preuves pour augmenter la productivité, la créativité et la fidélité des employés dans un monde où les entreprises se battent pour les meilleurs talents. Rôdée à l’exercice, elle est intervenue devant de nombreux grands groupes français et internationaux. De plus, elle s’est exprimée auprès de l’OCDE invitée par le Secrétaire Général, à l’ENA et elle était l’une des intervenantes du TEDx de l’INSEAD à Singapour fin 2015.

En parallèle de sa carrière, Malene Rydahl a pris des engagements forts, notamment en intégrant le comité consultatif à la création du Forum de l’Economie Positive mené par Jacques Attali et sous le patronage du Président de la République française. Elle est également associée à la start-up danoise 42° Raw qui comporte trois restaurants à Copenhague alliant l’art de vivre végétarien et sain au système fast-food. Elle soutient enfin l’initiative Europe Tomorrow menée par trois jeunes entrepreneurs français qui cartographient des innovations locales environnementales dans toute l’Europe.

En 2014, Malene Rydahl réalise son rêve en devenant Goodwill Ambassador de Copenhague.

Sugata Mitra

Sugata Mitra

Professeur en technologies de l’éducation à l’Université de Newcastle et chercheur international dans le domaine de l’éducation

Lauréat du Prix TED, Sugata Mitra est l’un des fers de lance d’une nouvelle approche pédagogique, qui remet en question les méthodes d’enseignement destinées aux enfants d’aujourd’hui, à l’ère des technologies.

Professeur en technologies de l’éducation à l’Université de Newcastle (Royaume-Uni), il a auparavant été professeur invité au MIT (États-Unis).

Sugata Mitra travaille actuellement sur un projet intitulé «School in the Cloud » (L’école dans le Cloud), aboutissement de plus de dix ans de recherches et d’observations dans le monde entier. La School in the Cloud, c’est l’apprentissage dans des conditions extrêmes : une communauté, un lieu et une expérience afin de découvrir et d’étudier les méthodes d’apprentissage des enfants dans un système auto-organisé.

Dès ses premières expériences à Delhi au sein de NIIT avec le projet du « trou dans le mur » et jusqu’à la mise en place d’environnements d’apprentissage en auto-organisation, Sugata Mitra a découvert que le sens inné de l’apprentissage chez les enfants est décuplé lorsqu’on leur laisse la liberté de naviguer sur Internet en petits groupes.

Les enfants, peu importe leur identité ou leur langue maternelle, sont alors capables de trouver des réponses à de « grandes questions » en tirant des conclusions rationnelles et logiques de leurs recherches, bien au-delà de ce que l’on attend d’eux dans le cadre des programmes scolaires.

En 1999, Sugata Mitra et ses collègues de NIIT ont percé un trou dans un mur à la lisière d’un bidonville de Delhi, y ont installé un ordinateur connecté à Internet et se sont éclipsés pour observer ce qui se passait. Presque aussitôt, les enfants du bidonville ont commencé à jouer avec l’ordinateur et se sont enseignés les uns les autres à l’utiliser et à aller sur Internet.

Cette expérience, à l’origine du livre « Slumdog Millionnaire » qui deviendra en 2009 le film multioscarisé que tout le monde connaît, a été répliquée dans d’autres régions de l’Inde, en ville comme en zone rurale, avec des résultats similaires.

Elle a battu en brèche certains des grands postulats de l’enseignement scolaire classique en démontrant que, même sans l’intervention directe d’un enseignant, un environnement qui encourage la curiosité peut conduire à l’apprentissage par l’autoformation et par la mutualisation des connaissances avec les pairs.

Toutefois, les recherches menées par Sugata Mitra démontrent également qu’il ne suffit pas de retirer les enseignants de l’équation : les enfants vivant dans des zones reculées ont souvent de mauvais résultats scolaires faute d’accès à un enseignement de qualité.

Sugata Mitra a ensuite mené d’autres recherches, qui ont conclu qu’il était essentiel que l’enfant soit encouragé par un adulte dans de telles conditions. Fort de ce constat, il a donc mis en place le projet « Granny Cloud » en faisant appel à des enseignants britanniques à la retraite désireux d’échanger avec des enfants en Inde par Skype.

Isaac Getz

Isaac Getz

Professeur de Leadership et de l’Innovation à l’ESCP Europe Business School

Isaac Getz est Professeur à l’ESCP Europe. Il a fait des études d’ingénieur en Mathématiques Appliquées et en Computer Science, est diplômé d’un Master en Sciences de Gestion, d’un Doctorat en Psychologie et d’une HDR en Gestion. Il a été professeur visitant aux Universités Cornell, Stanford et à l’Université du Massachusetts.

Conférencier actif sur les thèmes de processus de management des idées et de l’innovation, la transformation et le leadership libérateur, et sur l’entreprise fondée sur la confiance, la responsabilité et la liberté d’initiative de salariés, il a animé des conférences et des séminaires pour de nombreuses entreprises et publics executive. De plus, ses travaux sur le management des idées et de l’innovation et sur le leadership, ainsi que ses interventions sur ces sujets l’ont conduit dans près de deux cents entreprises en France et dans le monde.

Son travail a été couvert par les plus grands journaux et magazines internationaux et L'Expansion l’a désigné parmi les 8 meilleurs professeurs de management en Europe. 

En 2010, il a gagné le Prix Syntec du meilleur article académique de l’année dans la catégorie Organisation/Management/RH. Il s'agit de son article "Liberating Leadership" qui est paru dans California Management Review en anglais (republié en français dans l’Expansion Management Review) et basé sur son ouvrage "Freedom, Inc." (Crown Business, 2009). Freedom, Inc. était déjà acclamé par le media tel Forbes, WSJ, CNBC, La Tribune, Les Enjeux des Echos, et New York Times et sa version française parait chez Fayard en 2011. Il remporte, avec cet ouvrage, le prix du meilleur livre de l'année DCF

Laurent Alexandre

Laurent Alexandre

Co-fondateur du site Doctissimo.fr, expert en nouvelles technologies en intelligence artificielle et président de DNAVision.

Chirurgien et urologue de formation, Laurent Alexandre est également diplômé de Science Po, d'HEC et de l'ENA.

Hyperactif et pionnier d'internet, ce coureur de marathon est le co-fondateur, dans les années 90, de Doctissimo.fr avec Claude Malhuret. Auteur en 2011 d'un essai intitulé « La mort de la mort », il s’intéresse aujourd'hui aux bouleversements que va connaître l'humanité conjointement aux progrès de la science en biotechnologie.

Adepte du mouvement transhumaniste, il intervient dans les médias à ce sujet. Compagnon de route d'Alain Madelin et admirateur de Jacques Attali, il est également chroniqueur au Huffington Post et au journal Le Monde.

En 2000, il crée Medcost, la société éditrice du site internet Doctissimo, racheté en 2008 par le Groupe Lagardère pour 139 millions d'euros.

En 2004, Il crée la société DNA Vision, une société belge de séquençage d'ADN. En septembre 2013, le groupe marketing internet Hi-Media, venu au capital un an plus tôt, cède ses parts au Groupe Hima, société de Laurent Alexandre. Le capital est donc réparti entre le groupe Hima (68 %), Laurent Alexandre (28 %) et JCG Médias (4%).

50 years logo

PROGRAMME

  • Discours d'introduction, par Michel Landel, Directeur général Sodexo
  • Favoriser le bonheur : la vision Danoise, par Malene Rydahl
  • Le futur de l'apprentissage, par Sugata Mitra
  • L'entreprise libérée et le secteur des services, par Isaac Getz
  • Les nouvelles frontières de la médecine personnalisée, interview de Laurent Alexandre
  • Table ronde 'Imaginons la Qualité de Vie'
  • Conclusion, par Michel Landel, Directeur général Sodexo

Suivez la conférence en direct le
14 octobre à partir de 18h (GMT+2)!