Sodexo sonde les étudiants français pour mieux accompagner l’Université de demain

24 mai 2012

Le 24 mai, Sodexo publie les résultats de l’étude BVA-Sodexo « Conditions de vie et attentes des étudiants ». En s’attachant à mieux comprendre le ressenti des étudiants, l’entreprise souhaite apporter sa contribution à la réflexion sur leur bien-être et l’attractivité des universités françaises.

Sodexo sonde les étudiants français pour mieux accompagner l’Université de demain

Menée du 3 au 24 janvier 2012 auprès d’un échantillon représentatif de 3040 étudiants, l’étude aborde tout à la fois le choix de l’établissement, le financement des études, le logement, les loisirs, la vie sur le campus ou encore le moral des étudiants, en les invitant à exprimer leur niveau de satisfaction et à partager leur état d’esprit.

Quelques unes des questions posées :

  • Quels sont les principaux éléments qui vous ont incité à choisir votre établissement (hors enseignement) ?

  • Avez-vous déjà sérieusement pensé à abandonner vos études ? Pourquoi ?

  • En règle générale que faites vous immédiatement après les cours ?

  • Etes-vous satisfait de l’établissement où vous effectuez vos études ?

  • Aujourd’hui en tant qu’étudiant quelles sont vos principales attentes en matière de services ?

  • Feriez-vous un don à votre établissement si vous étiez sollicité une fois diplômé ?

 

etudiant Les principaux résultats en synthèse


Au-delà des données brutes qui font clairement apparaître plusieurs comportements enracinés chez les étudiants français, l’étude permet également de dégager des résultats plus nuancés, voire dans certains cas contradictoires.
« Presque 8 étudiants sur 10 se disent satisfaits de leur établissement (78%), mais seulement 16% le sont “tout à fait“ : il s’agit donc d’une satisfaction très majoritairement « molle ». A y regarder de plus près les attentes sont nombreuses : les jeunes ne demandent qu’à vivre mieux sur leur campus et à saisir toute occasion de liens avec le monde professionnel », déclare Céline Bracq, directrice adjointe de BVA Opinion.

  • Budget : en moyenne, les étudiants qui logent chez leurs parents vivent avec 239€ par mois, 784€ par mois pour les autres ;

  • Financement : le job étudiant – en période de cours ou pendant les vacances –  est une source de revenus pour 46% des sondés, et parmi ceux-ci, il est indispensable pour 6 étudiants sur 10 et peut dans ce cas sérieusement perturber le travail scolaire ;

  • Journée type : en moyenne, 1h00 de transport, 7h20 de sommeil, 6h20 de cours, 2h40 d’étude, 1h50 de loisirs ;

  • Alimentation : un tiers des étudiants sautent au moins une fois par semaine le déjeuner ;

  • Moral : 38% des étudiants pensent ou ont déjà pensé arrêter leurs études, 4 étudiants sur 10 ont été tristes ou déprimés au cours des 7 derniers jours, alors que 3 sur 10 se sont sentis seuls ou isolés ;

  • Choix : le premier critère pour choisir son établissement reste la proximité des parents (à 45%), suivi de la réputation de l’établissement (42%) ;

  • Vie de l’établissement : majoritairement satisfaits des relations avec les enseignants ou des infrastructures pédagogiques, les étudiants sont partagés sur les services de santé et l’information sur la vie de l’établissement (47% non-satisfaits), les équipements sportifs (51% ns), la disponibilité du personnel administratif (52% ns), les activités et équipements culturels (68%ns);

  • Après le diplôme : 78% des étudiants sont prêts à recommander leur établissement, 45% sont prêts à adhérer à une association d’anciens élèves, et autant à faire une donation à leur établissement.

Réinventer la vie sur les Campus, une clé pour l’attractivité des Universités


L’étude BVA-Sodexo « Conditions de vie et attente des étudiants » met également en évidence un paradoxe fondamental :

  • Parmi la majorité écrasante d’étudiants (78%) qui quittent le campus juste après les cours, 55% le font parce qu’ils n’ont aucune envie de rester quelles que soient les activités ou les infrastructures disponibles… mais les mêmes étudiants répondent oui très majoritairement lorsqu’on leur propose, si cela était possible, de pratiquer sur le campus différentes activités : aller au cinéma (80%), un concert (74%), une soirée étudiante (65%), au théâtre (60%), une exposition (59%)…
    Ainsi, pour Philippe Pont-Nourat, directeur général de Sodexo Education en France, « le principal enseignement est que les étudiants ont du mal à imaginer une vie de campus différente de celle qu’ils vivent aujourd’hui. Nous sommes convaincus qu’un environnement facilitant les études et encourageant davantage de lien social par des activités complémentaires à l’enseignement, permettrait de réduire le mal-être évoqué et de mettre les étudiants dans des conditions de réussite encore meilleures ».

L’approche globale de Sodexo, mise au service des universités


Les universités françaises doivent faire face à un nouveau contexte réglementaire et prendre en compte l’environnement international : une concurrence qui se vit à l’échelle mondiale pour le recrutement des enseignants-chercheurs,  une nouvelle mission avec l’insertion professionnelle des diplômés, et enfin une autonomie budgétaire qui nécessite une adaptation en termes d’organisation et d’affectation de ressources.
Conscient de contexte, Sodexo a imaginé une approche innovante qui permet de développer l’attractivité des universités tout en répondant aux besoins des étudiants, des enseignants-chercheurs, comme du personnel administratif.

Cette offre globale de services est conçue sur-mesure pour chaque université :

  • elle recouvre la conception, la réalisation et l’exploitation d’installations et de services pour les campus, dans le cadre d’un modèle économique compatible avec les contraintes budgétaires des universités ;

  • elle s’appuie sur la possibilité de concevoir et soumettre une offre spontanée aux universités ;

  • et intègre des entreprises partenaires, apportant chacune dans leur domaine d’activité un avantage de service pour les usagers des campus.

Ainsi, Sodexo propose d’assurer le pilotage et la mise en œuvre de solutions de services dans 9 domaines d’intervention qui vont du logement à la gestion du patrimoine en passant par les systèmes d’information, les services à la personne ou encore les services généraux.

Retour à la liste