Sodexo s’engage pour l’Emploi des Seniors

02 mai 2011

Après plus d’un an et demi de travaux approfondis, avec notamment une enquête réalisée auprès de 500 collaborateurs de plus de 45 ans, Sodexo France et l’intégralité des organisations syndicales représentatives (CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC-CSFV, SNS-FO) ont signé un « Accord en faveur de l’emploi des seniors ».

Sodexo s’engage pour l’Emploi des Seniors

Il donne lieu à quatre engagements majeurs :

  • L’entretien de mi-carrière dès 45 ans (8 500 collaborateurs, soit près d’un tiers des salariés de l’entreprise, seront concernés dans les deux années à venir) ;

  • La prévention des situations de pénibilité au travail ;

  • L’aménagement du temps de travail ;

  • L’information des collaborateurs via l’élaboration de 3 documents spécifiques.

Entretenir la motivation quelque soit l’âge

En 2020, la part des plus de 60 ans dans la population française aura augmenté de 38%. Dès 2011, Sodexo anticipe ces changements démographiques et propose à ses salariés de nouvelles mesures d’aménagement du temps de travail et des postes.

Un suivi renforcé du parcours professionnel

Dans un contexte d’allongement de durée des carrières, il est indispensable d’offrir aux salariés la possibilité de réfléchir à leur avenir professionnel.

Les entretiens de mi-carrière, dès 45 ans et renouvelables tous les trois ans, permettront aux collaborateurs qui le souhaitent de rebondir au sein de l’entreprise et de donner un nouveau souffle à leur carrière. Un guide spécialement conçus pour préparer cette étape détaillera les différentes solutions s’offrant à eux, parmi lesquelles on peut citer :

  • la formation (avec Sodexo Formation, organisme interne agréé) pour faciliter le transfert vers d’autres fonctions ou métiers chez Sodexo ;

  • le partage de savoir-faire au travers de missions ponctuelles, que ce soit comme tuteur d’un équipier sur son site d’affectation (dans le cadre de Certificats de Qualification Professionnels), ou pour intervenir sur d’autres sites en tant que membre de « l’Ecole des Métiers Sodexo », créée en 2010 et qui favorise la diffusion des bonnes pratiques par les personnes les plus expérimentées de l’entreprise.

La prévention de la pénibilité au travail

Parce qu’il est important d’anticiper les risques professionnels en particulier pour les personnes occupant le même poste de façon durable, les Responsables Sécurité de Sodexo, qui effectuent près de 300 visites sur nos sites chaque année, auditeront systématiquement les conditions de travail des collaborateurs de plus de 45 ans. Leurs conclusions, associées au travail des CHSCT (Comités d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail) , permettront de :

  • Identifier les risques éventuels et proposer des aménagements sur-mesure à chaque collaborateur ;

  • Préconiser des bonnes pratiques à mettre en place pour les postes similaires sur les 3 000 sites (par exemple, des sièges assis-debout pour les postes en caisse).

Une retraite bien préparée est un gage de sérénité

Adapter le temps de travail

Pour ceux qui le désirent, le temps partiel de fin de carrière permet aux salariés de réduire leur temps de travail de 10 à 20%, tout en étant accompagné d’aménagements particulièrement favorables comme :

  • Le calcul des cotisations de retraite de base et complémentaire maintenu à taux plein pendant le temps partiel, l’entreprise prenant à sa charge la différence ;

  • Le treizième mois conservé dans son intégralité ;

  • Les indemnités de départ à la retraite calculées sur la base du salaire à temps plein.

Reconnaître l’ancienneté

L’ancienneté est d’ores et déjà célébrée depuis de nombreuses années chez Sodexo avec la cérémonie des Etoiles d’or, qui met à l’honneur les collaborateurs présents dans l’entreprise depuis 30 ans. Pour eux, le nouvel accord prévoit dorénavant des indemnités de départ à la retraite revalorisées d’un demi-mois de salaire supplémentaire. Et parce que Sodexo a la chance d’avoir de nombreux collaborateurs compétents partis à la retraite mais désireux de poursuivre partiellement une activité, les volontaires pourront se voir proposer des missions ponctuelles dans le cadre autorisé par la loi.

Informer et guider

En réponse aux demandes exprimées lors de l’enquête interne, Sodexo prévoit d’informer ses collaborateurs grâce à trois documents de communication adaptés à différentes étapes :

  • Le premier, avant l’entretien de mi-carrière ;

  • Le deuxième, deux ans avant le départ à la retraite pour s’y préparer ;

  • Le troisième, au moment du départ à la retraite pour faciliter cette transition.

Depuis 2004 et la signature de la Charte de la Diversité, Sodexo s’est investi dans une démarche de travail consensuelle avec les partenaires sociaux pour faire une place à tous les talents au sein de l’entreprise. « L’accord en faveur de l’emploi des seniors » fait suite à trois autres accords majeurs signés dans ce sens (l’Accord Handicap en 2006, renouvelé en 2009, et l’Accord sur l’Egalité Professionnelle hommes-femmes en 2007). A ce jour cette démarche à permis notamment de faire progresser le taux d’emploi des personnes handicapées de 2,3% à 5,4% en 4 ans, ou encore d’accroître la féminisation de l’encadrement (passée de 14 à 27% depuis 2006).

Retour à la liste